fol3

                                                                                 George C Scott dans Docteur Folamour.

Dans son dernier discours de campagne avant les élections européennes et les élections locales de dimanche, le premier ministre Antonis Samaras a admis vendredi qu'une victoire de la SYRIZA pourrait déstabiliser le gouvernement mais a imploré les électeurs de nouvelle démocratie de s'assurer « que la Grèce ne  retourne pas en arrière ».

samaras_may23Instabilité et incertitude !

« Seul un accident peut prendre la Grèce à rebours et SYRIZA est l'accident qui ne doit pas arriver », a déclaré le premier ministre.

« Ils veulent faire tomber le gouvernement, maintenant que nous nous sommes mis d'accord sur l'allégement de dette supplémentaire à la fin de l'été, » a déclaré Samaras, en référence à des discussions entre son gouvernement et les responsables de la zone euro concernant la réduction de tas de dette publique de la Grèce.

« Vous voulez qu'il y ait des élections anticipées, l'instabilité et incertitude? », a-t-il ajouté. « Vous devez décider. »

Samaras a réitéré sa promesse que la Grèce ne signerait pas un nouveau protocole d'accord avec ses créanciers et que le gouvernement n'appliqueraient pas de nouvelles mesures d'austérité.

Tsipras glezosLa victoire de Syriza : victoire pour la Grèce et pour l'Europe.

La probable victoire de Syriza aux élections Européennes changera la donne en Grèce.Siryza est bien placé pour la Mairie d'Athènes et pour la région Attique ( 4/5 millions d'habitants sur 12 millions !).Sa victoire aux Européennes est plus que probable, au moment où l'Europe va voter à l'extrème droite ! Dès lors Syriza va s'efforcer de provoquer des législatives anticipées.

En cas de victoire, la Grèce serait un exemple pour toute l'Europe : dire M... à la Troïka, arrêter l'austérité, et renégocier la dette...Un bond en avant pour la Grèce et  pour l'Europe.