La privatisation de la société des eaux de Thessalonique soumise à référendum !

thessalonique-tour-blanche

Les adversaires de la privatisation de  EYATH, la société d'État qui fournit l'eau a la ville de Thessalonique, ont mis en place un référendum dans l'espoir d'inverser le processus.

 

referendum thessLes citoyens sont censés voter sur la question en même temps que les élections municipales et régionales dans les centres de vote autour de la ville, mais le résultat du référendum, organisé par l'Association régionale des municipalités de Macédoine centrale, est exécutoire.

Les organisateurs espèrent qu'un retentissant vote négatif pourra stopper le projet  de dénationalisation de l'entreprise, qui est actuellement convoitée par Suez Environnement SA et par la compagnie nationale Israëlienne des eaux Mekorot. « C'est la première fois qu'un tel référendum est organisé au niveau régional, » a déclaré le chef de l'association, Simos Daniilidis.

Cependant, Yiannis Emiris, directeur général de l'Agence de privatisation de la Grèce TAIPED, a signalé que les résultats du plébiscite n'affecterait pas la vente, qui fait partie des accords avec la Troïka. Emiris a aussi déclaré que les préoccupations du public avaient été prises en considération lors de la préparation de l'appel d'offres.

Ce n'est pas en France que l'on pourrait voir un tel référendum...La Grèce est un vrai pays démocratique !

 

Posté par gillesbenichou à 08:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Grece. Derniers sondages. Syriza dépasserait Nea Dimokratia.

Tsipras

 

Voici les dernières estimations pour les Euopéennes.

 

Nea dimokratia         13.7

Syriza                        16.7

Potami                        4.8

Elia                             1.7

KKE                            4.2

Chrisy angi                4.3

Grecs indep.              3

Dim. Aristera             1.7

 

Ceci confirme les rumeurs qui donnent Syriza à plus de 30%. (les nazis sont à peine à 4 ! ).

 

 

 

Posté par gillesbenichou à 08:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Grèce : Elections locales et Européennes. Du nouveau ?

potami elia

Les Grecs sont à la veille d’une période électorale chargée : ils doivent en effet se rendre aux urnes dès dimanche pour les élections locales et le week-end suivant pour les élections européennes. Des scrutins qui font figure de tests politiques majeurs dans un pays qui souffre de la crise et des mesures d’austérité.

Exemples de deux sondages.

Nea dimokratia

 

22.5

18.5

Syriza

 

21.5

21.1

Potami

 

  7.7

 8.5

Elia

 

  7

 6

KKE

 

  7

 -

Chrisy angi

 

  6.4

 7.5

Grecs indep.

 

  3.5

 -

Dim. Aristera

 

  3

 -

samaras venizelosLa campagne s'intensifie.

Juste une semaine avant les élections communales et deux semaines avant les élections pour le Parlement européen, les chefs de parti ont intensifié leur campagne pendant le week-end, alors que les sondages d'opinion mettent ND, qui dirige la coalition au pouvoir, et l'opposition de gauche SYRIZA  au coude à coude.

Le Premier ministre Antonis Samaras et son partenaire de coalition, chef de la PASOK Evangelos Venizelos, en visite l’un, à Tripoli et l’autre Larissa.Le leader de SYRIZA Alexis Tsipras continue de jongler avec les élections en faisant campagne à la présidence de la Commission européenne lors d'une visite à Berlin le samedi où il a présenté le dilemme de "la gauche ou Merkel. La chancelière allemande Angela Merkel apparaissant comme le champion de l'austérité.

Comme Samaras, poursuivant ses efforts pour présenter ND comme un parti garantissant la stabilité mais aussi des réformes cruciales, Venizelos a insisté sur la nécéssaire solidité de la coalition qui dépend de l'alliance de centre-gauche soutenu par le PASOK. Sans les députés du PASOK « il n'y a pas de gouvernement, il n'y a pas de stabilité, il n'y a aucun espoir pour la nation, » Pendant ce temps, le vétéran Manolis Glezos, un des candidats de Euro MP du SYRIZA, fait des vagues en suggérant que le gouvernement pourrait saisir des dépôts bancaires supérieur à 100 000 euros en cas de prise le pouvoir !

EUROPE CARTUn contexte propice aux nouveaux partis.

Ce contexte fragile a favorisé l‘émergence de nouveaux partis, qui font de l’ombre aux formations politiques traditionnelles. C’est le cas notamment du parti Potami ou Rivière. “Les Grecs veulent du changement’‘, souligne Stavros Theodorak, le leader de Potami. ‘‘Si vous regardez les sondages d’opinion, avant que naisse notre parti, le première formation politique ce n‘était pas Nouvelle Démocratie ou Syrisa, non la première formation, c‘était personne. 40 % de la population disait qu’il n’y avait personne pour qui voter. C’est donc logique que les gens se tournent vers nous.’‘

Le sentiment eurosceptique est particulièrement fort en Grèce à l’approche des élections européennes. C’est l’un des enjeux de cette période électorale, comme l’explique Aschalis Aganidis du parti de l’Olivier (Elia) : “Plus que jamais, les gens ne voient plus l’Union européenne comme un système qui peut leur apporter la prospérité. Aujourd’hui, l’Europe est perçue comme une menace qui crée de l’insécurité. Et donc la question, c’est : comment pouvons-nous changer cette impression ? ‘’

« Une nouvelle formation politique a été lancée par le journaliste Stavros Theodorakis, à temps pour la campagne européenne de ce printemps. « Potami » entend occuper le centre de l’échiquier politique grec et connait déjà un petit succès dans les sondages, mais le programme politique de ce nouveau-né reste flou. » Balkan News.

 

Posté par gillesbenichou à 11:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

La justice Grecque ne lâche pas les députés de Χρυσή Aυγή.

aube_doree_0

 

Le parlement Grec doit se pronocer mercredi sur la levée de l’immunité parlementaire de cinq nouveaux députés de Χρυσή αυγή ( "Aube Dorée) : Gregos,Zisimopoulos, Matthaiopoulos, Barbarousis et Alexopoulos. Le parlement doit aussi se prononcer sur de nouvelles charges contre le leader Michaloliakos ( en tôle ! ) et contre six autres parlementaires, mis en examen.La justice a pris son temps, mais ne lache pas. Cette affaire ne devraient pas être enterrée...

Ceci vient après les accusations de collusion avec Aube Dorée contre le bras droit de Samaras ( premier ministre), le secrétaire général du gouvernement, Baltakos. Ce dernier avait reconnu les faits et immédiatement démissionné.

 

 

aube dorée parlementΧρυσή αυγή, Vrais Nazis et sinistres crapules...

Avant 2009, c'était un groupuscule, et  il a 18 députés au parlement - Attention, environ 7% des voix avec une abstention de 60%, ça ne fait que 3% du corps électoral - Tous ses députés ont un casier judiciaire très chargé. C'est donc, aussi, la pègre.D'après mes informations (?) ils seraient liés à de maffieux russes.

Ce n’est pas nouveau. Les SA ont été recrutés dans les bas fonds de la société Allemande de l’époque, un ramassis d'assassins, voleurs et autres repris de justice.

Depuis les élections ils se sont livrés à de nombreuses exactions, députés en tête.En toute impunité,  la police regardait ailleurs! La mort de Pavlos Fyssas-un rappeur antifasciste-a bouleversé la Grèce, poussant les autorités à passer pour la première fois à l'offensive contre ce parti.

 

justice themis

La justice prend son temps, mais frappe fort.

Terrorisme : il y a quelques mois, l'auteur d'un attentat contre l'ambassade US à Athènes en 2007, (uniquement des dégâts matériel), a pris pas moins de 50 ans de prison !

2012. Affaire Vatopedi. Un moine orthodoxe accusé de fausses déclarations lors d'un échange de terrains avec le gouvernement grec il y a six ans a été placé en détention préventive avant l'ouverture de son procès, source de tensions entre la Grèce et la Russie. L'abbé Efraïm, 56 ans, dirige le monastère de Vatopedi, une communauté séculaire implantée sur le mont Athos et vénérée par des millions de Russes orthodoxes.

En septembre 2008, Giorgos Voulgarakis avait démissionné de son poste de ministre de la Culture en raison de cet énorme scandale politico-financier.

En france qui démissionne immédiatement pour scandale financier ? "M'enfin, vous n'y pensez pas"...Dixit Cahuzac.

2014 : Corruption.Des pots de vin ont été versés pour faciliter la signature de contrats de ventes d’armes à la Grèce ( par qui ? Par les irréprochables Teutons, bien sûr! ) entre la fin des années 1990 et le début des années 2000. La Justice grecque dispose désormais de preuves et les langues se délient. Au centre de ce dossier judiciaire figure Antonis Kantas, directeur général adjoint aux armements du ministère de la Défense de 1997 à 2002. Étant passé aux aveux après son arrestation intervenue le 13 décembre dernier,

Pour autant, la Justice grecque a déjà demandé des remboursements aux personnes mises en cause. Neuf millions d’euros ont été remboursés à l’Etat grec depuis le 31 décembre. Une source judiciaire a déclaré à l’AFP que « des millions d’euros et de dollars sont disséminés sur de nombreux comptes à travers le monde. Pour les ouvrir, les procédures prennent beaucoup de temps car il y a des intermédiaires, des entreprises off-shore ». Ajoutant qu’il est « sûr que les accusés couvrent des hommes politiques derrière cette affaire.

On attend avec impatience des mises en examen sur l'affaire Karachi ( Balladur, Sarkozy), entre autres...


Posté par gillesbenichou à 15:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

" Lutte Révolutionnaire " revendique l'attentat d'Athènes.

attenta athènes voit pièg

Lutte révolutionnaire, un groupe de guérilla urbaine, apparu il y a plus de dix ans, a revendiqué un attentat à la voiture piégée, sur le site Indymedia .C'est sa première attaque, depuis quatre ans .Un coup de fil une demi heure avant avait permis de limiter les dégats. Deux vigiles, seulement ont été bléssés." En frappant la Banque de Grèce, nous frappons les intérêts de l'oligarchie économique européenne."

maziotis

C'est signé Maziotis, le leader de Lutte Révolutionnaire.

La  police a authentifié cette revendication. C’est un signe clair que le chef de lutte révolutionnaire Nikos Maziotis et son partenaire Pola Roupa participent activement à des activités terroristes. Ils ont disparu en juin 2012, alors qu'ils étaient en attente de jugement pour des attaques précédentes.

L'attaque ce mois-ci a été programmée pour coïncider avec le retour de la Grèce sur les  marchés obligataires et la visite de la chancelière allemande Angela Merkel. Le groupe a consacré l'explosion à Lambros Fountas, membre présumé de la lutte révolutionnaire qui a été abattu par la police en mars 2010, où il tentait de voler une voiture. E-Kathimerini.

polytechnique

Terrorisme, le sombre prédent de 17-N

L’organisation Révolutionnaire du 17 Novembre ou 17-N, ( En Grec: Επαναστατική Οργάνωση 17 Νοέμβρη, Epanastatiki Organosi dekaefta Noemvri) était une organisation clandestine révolutionnaire d'extrême gauche grecque d'obédience marxiste. Créée en 1975, cette organisation est probablement issue de l’Epanastatikos Laikos Angonas (petit mouvement marxiste créé en 1971, dirigé contre la junte militaire alors en place, et qui se définit comme révolutionnaire, anti-capitaliste et anti-impérialiste). Le nom de 17-Novembre vient de la répression meurtrière le 17 novembre 1973 d'un mouvement étudiant contre la junte militaire. Aucun membre de l'organisation n'a jamais été arrêté jusqu'en 2002, date de son démantèlement.

La junte militaire, ou régime des colonels, fut largement perçue par l'opinion publique grecque comme soutenue par les États-Unis dans leur lutte anti-communiste. L'organisation du 17-Novembre, en plus de lutter, au début, contre la junte, est ainsi fortement anti-américaine.

Dernière organisation terrroriste en Europe continentale après les Brigades rouges, la Bande à Baader et  Action Directe, La liste de ses victimes est impressionnante : plus de vingt morts, dont Pavlos Bakoyannis, membre du parti Nouvelle Démocratie, le mari de Dora, fille de  Constantin Mitsotakis. (20 novembre 1990)

 

 

Posté par gillesbenichou à 14:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Le gouvernement Grec : vive l'excédent primaire !

colosse1

                                                                                                                                 Le colosse de Rhodes.Sergio Leone.

Eurostat devrait confirmer le montant de l'excédent budgétaire primaire.Le gouvernement espère que que cet excédent démontrera que le programme d'ajustement budgétaire 2013 auquel il s’est engagé, était une bonne décision...

churchill

La victoire en chantant...

" La confirmation de l'excédent , que le gouvernement estime à 1,5 milliards d'euros, agira également comme un déclencheur pour les pourparlers entre la Grèce et ses prêteurs sur l'allégement de la dette. C'est également un élément clé de la stratégie du gouvernement à l'approche des élections européennes du mois de mai.

Le premier ministre Antonis Samaras et vice-premier ministre Evangelos Venizelos sont certains que la promesse de discussions sur la dette publique grecque est une justification de leur ligne de conduite.La coalition espère mettre à profit ces développements, ainsi que les premiers signes de croissance attendue plus tard cette année, comme la preuve que la Grèce commence à sortir de sa crise et de mettre l'ère d'austérité budgétaire et les réformes structurelles imposées par ses prêteurs derrière elle."              E kathimerini.

"Nous prévoyons d'ici à 2015 que nous n'aurons pas seulement un excédent primaire, mais que nous allons avoir un excédent budgétaire.Cela signifie que nous pourrons nous-mêmes payer notre dette, sans aucun  emprunt. Il y a très peu de pays européens qui le font aujourd'hui." Interview de Samaras à Bloomber

 

gr ecoLe fardeau reste lourd.

La situation économique reste calamiteuse, Chômage de plus de 27% ( méfiance avec ces statistiques, ici tout le monde, ou presque, travaille), baisse de 30% du revenu disponible depuis 2008 (c'est vrai, mais les prix ont sensiblement baissé, c'est pourquoi la société Grecque est toujours debout !).Des économistes ont estimé que le dernier emprunt, "réussi" avec un taux de 4.75%,reste très élevé par rapport à ceux des autres pays européens.Ca n'est pas encore gagné.

Dailleurs,SYRIZA a déclaré que le nouveau protocole d'accord entre la Grèce et ses prêteurs entraînerait des pertes d'emplois supplémentaires et de salaires dans la fonction publique. "Les célébrations sur l'excédent primaire, avant les élections... ne doivent pas cacher l'avenir que Samaras et Madame Merkel ont en magasin pour le peuple grec," a déclaré le parti d'opposition.

 

Posté par gillesbenichou à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

La voiture de l'épouse du vice président du parlement Grec explose à Kavala. Il sont vraiment mysogines, ces Grecs !

explosion

"Un engin explosif artisanal a explosé sous une voiture appartenant à l'épouse du vice président Parlement Giorgos Kalantzis  tôt ce jeudi à l'extérieur du domicile du couple à Kavala, nord de la Grèce, causant de graves dommages au véhicule mais pas de blessés.La voiture avait été garée à l'extérieur du domicile du couple au moment de l'explosion." E Kathimerini.

kalantzis giorgos

C'est évidemment Giorgos kalantsis qui était visé.

C'est soit un banal attentat "anarchiste", soit un règlement de comptes politiques ou de business à kavala... l'engin, selon la police, était pratiquement identique à celui utilisé dans une explosion à l'extérieur d'un bureau de l'administration régionale à Kavala, l'an dernier."

Pour ce qui est des attentats, les Grecs sont les champions du billard à 10 bandes en trois dimensions...Les Corses, à côté sont des enfants de choeur.La police, très efficace quand elle veut, trouve rarement les auteurs, ou alors des années après...Un des auteurs de l"attentat à la roquette contre l'ambassade des USA ( la roquette avait atteri dans les toilettes! ) vient seulement d'être jugé.

Il est vrai qu'il a pris 50 ans de prison ! Ici, la justice ne plaisante pas...

 

venus statue busteMysogines les Grecs ?

Il est vrai que la société Grecque antique était patriarcale :« La femme athénienne est une éternelle mineure, qui ne possède ni droit juridique, ni droit politique. Toute sa vie, elle doit rester sous l’autorité d'un κύριος / kúrios (« tuteur ») : d’abord son père, puis son époux, voire son fils (si elle est veuve) ou son plus proche parent. ».Wikipedia.Mis, ni plus ni mois que dans la société Romaine.

Chez les Hébreux, c'était encore pire. Il y a dans le talmud une prière (tombée en désuétude) "D. je te remercie de ne pas m'avoir fait femme..." Mais " L'important n'est pas tant d'évaluer la misogynie d'une interprétation médiévale que de se demander si les lectures faites en 2014 le sont encore. Elles le sont si elles ne permettent pas aux femmes de trouver leur place dans la synagogue et la maison d'étude. Bien souvent, la Bible n'est pas aussi misogyne que les rabbins qui la commentent. ». Delphine Horvilleur, Deuxième Française à exercer la fonction de rabbin.

Sonia Mitralias

Aujourd'hui, c'est  les femmes qui mènent la barque.

C'est d'abord une question de condition sociale. La société Grecque est profondément Européenne, au sens moderne du terme.Ni plus, ni moins. Mais il y a une particularité: les femmes font ce qu'elle veulent, comme elles veulent, quand elles veulent (avec quelques bémols...). Les hommes se contentent de ramener de l'argent pour la subsistance de la famille.

C'est un propos parfaitement raciste que d'assimiler ce pays à l'Orient Turc, ou pire, Maghrébin.J'ai même entendu un crétin de gaucho-écologiste ( ou le contraire) soutenir que les femmes n'avaient pas le droit d'aller au café !

Mais c'est aussi une conséquense politique. " La destruction et la privatisation des services publics imposées par la Troïka sont aujourd’hui synonymes pour des millions de femmes grecques de la prise en charge par elles-mêmes des tâches sociales antérieurement assumées par l’État. Concrètement, les femmes grecques sont maintenant obligées de se substituer à pratiquement tous les services d’utilité publique, à tout l’État providence mis à genoux et démantelé par les politiques de la Troïka. Il s’agit d’un véritable « hold-up du siècle » qui n’est jamais mentionné, dont personne ne parle. 
C’est d’ailleurs pourquoi on le camoufle sous l’emballage idéologique d’un retour à la prétendue solidarité familiale et à la véritable « nature » de la femme qui la veut au foyer, dévouée à sa mission de mère et d’épouse ! 
En somme, on assiste là à une offensive bien organisée de la pire réaction patriarcale qui scelle ainsi les noces du capitalisme néolibéral avec le patriarcat moyenâgeux ! Sonia Mitralias, membre fondatrice de l’Initiative des femmes grecques contre la dette et les mesures d’austérité, ainsi que du Comité grec contre la dette.

 

Posté par gillesbenichou à 12:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

καλή Ανάσταση , καλό Πάσχα. Bonne résurrection, bonne Pâque.

 procession pascale à Tinos

Nous sommes dans « Μεγάλη Εβδομάδα », la grande semaine avant la Pâque Othodoxe.On se souhaite « καλή Ανάσταση », Bonne résurrection.Ca peut paraitre un peu surréaliste, sauf si l'on sait que la Pâque est la plus grande fête religieuse de l'année, et que l'Orthodoxie a un poids considérable dans la société Grecque. Si un Grec prétend que la religion ne le concerne pas, surtout ne le croyez pas.

paques lumiere

Une liturgie impressionnante.

Pendant la grande semaine, le vendredi on enterre le Christ.A l'heure de la mort de Jésus-Christ, à 15h environ, commence le service qui symbolise la levée du corps. Le Grand Samedi . Les matines commencent à minuit. Le carillon solennel des cloches retentit. Dans l'église on allume toutes les chandelles, flambeaux, veilleuses, de sorte que tout le temple soit éclairé. Les portes sont fermées et, Tout en chantant, la cérémonie fait un tour autour de l'église et s'approche des portes fermées qui symbolisent le pierre du Saint Sépulcre du Seigneur. Puis, vient le moment mystérieux, le chant et le carillon cessent. Les portes s'ouvrent et les croyants entrent dans l'église inondée de lumière. On se passe la lumière en disant : "Christ est ressuscité!" ( Χριστός Ανέστη ).

 

mouton paque

                                      Des rituels alimentaires.

La pâque est précédée d'un carême de 40 jours. Une règle simple: pas de produits animaux, viande, poisson, oeufs, lait, beurre. Curieusement on peut manger calamars et fruits de mer ! C'est un carême " à la Grecque". On mange très bien en fait. Ici, la nourriture est si importante, que le contraire serait étonnant. A chaque jour son rituel :

Jeudi, on teint les oeufs durs en rouge, évidemment, le sang du Christ ! Ces oeufs seront cognés l'un contre l'autre, dimanche. Celui qui a un oeuf intact a gagné.

paques oeufs rouges

 

 

 

 

 

 

Samedi, de retour de la messe, vers 1 heure du matin ( il y a intérêt à prendre un en-cas avant) on mange la mayiritsa, soupe de tripes, et la brioche spéciale pâque.

paques mayiritsa

paques brioche

 

 

 

 

 

 

Le dimanche, c'est la grande débauche de viande, mouton à la broche, cocoretsi...etc.

Posté par gillesbenichou à 15:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Un évènement à Athènes : le séminaire Creativemed.

creativemed logo

med logo

Le projet Creative MED est financé par l’Union Européenne, dans le cadre de l’appel à projets du Programme MED dédié à la capitalisation.Celui-ci vise à capitaliser différents projets en cours ou achevés, dont MEDLAB, SMILIES, TEXMEDIN, CHORD, SOSTENUTO, MEDGOVERNANCE, etc. CreativeMED vise à capitaliser ces expériences de projets MED en se concentrant sur le concept de "spécialisation intelligente" (smart specialization) comme  force motrice pour la création de valeur économique.Le projet propose de produire un modèle de développement bottom-up soutenu par les acteurs publics et en coordination avec les acteurs locaux.

musée acropole

Créativité et Innovation en méditerrannée. Le séminaire s'est tenu à Athènes, le 10 Avril, sur le thème: "créativité et innovation en méditerrannée, transformer les politiques régionales", dans un lieu emblématique de la modernité Grecque: le musée de l'Acropole.

Depuis 2010, on a tout entendu sur l'Europe du sud.Crise économique et sociale, chômage record, Stagnation ou chute du PIB...C'est les PIGS, acronyme utilisé par une certaine presse, avant tout anglo-saxonne, pour désigner sans faire dans la dentelle les économies fragilisées du sud de l’Europe.En quelques mots, les économies responsables de la crise de la zone euro.Sans oublier la corruption, comme si elle n'existait pas dans l'Europe du nord ! La faute à qui ? Pardi! Aux méditerrannéens attardés, fainéants, mal organisés, incapables de mener à bien un projet.La liste des poncifs est longue...

Le mérite de ce colloque est de mettre en avant de très nombreux projets innovants. Pas seulement dans les nouvelles technologies, comme le développement d'une voiture electrique en Sicile, mais aussi dans la mode à Barcelone, et dans le domaine social, passeport pour les 15/24 ans, en Toscane.

ruines empuriesLa question Culturelle.

Dans toutes ce innovations, la culture au sens large joue un rôle prépondérant.Pour prendre un exemple que je connais, les nouvelles entreprises performantes en Grèce sont à la fois très modernes et profondément enracinées dans la culture du pays.Mais qu'est ce qui rapproche des régions aussi différentes que l'Andalousie, la Toscane, la Crète...?

D'abord une claire conscience (et une fierté) de leur identité propre.Mais, Méditerrannée oblige, cette identité n'est pas en opposition aux autres. Depuis l'antiquité des peuples très différents ont coexisté sur les mêmes territoires.Dans l'europe du Nord (le mal absolu!) les identités se dissolvent ou se contractent dans des nationalismes violents.

Ensuite une résistance à l'uniformisation imposée par la globalisation Mondiale.Encore une différence avec l'Europe du Nord.(La France, qui se dissout en est un bel exemple !).En Grèce, la résistance à la Troïka est autant culturelle que politique.

Enfin, l'humanisme, né et redécouvert sur les bords de la Méditerrannée.En Grèce on rencontre de l'humanité à tous les coins de rue! Ca n'a jamais été le fort de l'Europe du Nord, plutôt championne de l'inhumanité...et de la Barbarie.

A quand une grande région des rives de la Méditerrannée?

Posté par gillesbenichou à 16:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

La Grèce a réussi son retour sur les marchés, un taux de 4.75% .

hercules

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Grèce a reçu  des offres pour un total de près de 21 milliards d'euros ( 7 fois la demande !), de plus de 600 investisseurs pour des bons à cinq ans, avec un coupon annuel de 4,75 %. Le gouvernement a décidé d'accepter les offres d'une valeur de 3 milliards d'euros, plutôt que les 2,5 milliards prévus initialement. Au ministère des Finances a indiqué qu'environ 90 pour cent des offres provenait de « investisseurs institutionnels étrangers. » ( Est ce les mêmes qui se sont asssis sur 60 milliards de dette vers 2013 ?)

samaras sisyf

Un succès surtout psychologique.

La Grèce a franchi une "étape décisive pour sortir de la crise",a déclaré jeudi le premier ministre Antnonis Samaras après que le pays ait publié sa première communication depuis l'accord de sauvetage avec la troïka, parvenant à lever 3 milliards d'euros à un taux d'intérêt plus bas que prévu.

« Les marchés internationaux ont exprimé de la manière la plus claire possible leur confiance dans l'économie grecque, leur confiance en l'avenir de la Grèce, » dit-il. « Ils ont montré la confiance dans la capacité du pays à sortir de la crise et plus tôt que beaucoup attendaient. »

                                                                                                                                                                                                                       Syriza a encore fait des siennes.

Tsipras

« Nous sommes nous-mêmes tirés dans le pied, » a déclaré Alexis Tsipras depuis Bruxelles. Il a accusé le gouvernement d'enterrer le débat sur l'allégement supplémentaire de la dette de la Grèce. « Comment pouvons-nous demander une réduction maintenant? », a-t-il dit, faisant valoir qu'une restructuration de la dette de la Grèce, avant un retour aux marchés internationaux aurait signifié que le pays pouvait emprunter à un taux d'intérêt inférieur.« Au lieu de cela, la Grèce est allé sur les marchés avant les élections et avec un rendement élevé, » dit-il.

 

 

Posté par gillesbenichou à 16:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,