Attention, ceci est une déclaration de guerre !

resistance grecque2

Bonjour à tous,

Kafenio revient après quelques mois d'interruption .

Depuis 2009, j'ai essayé- modestement- de lutter contre les torrents de désinformation qui s'abattent sur la Grèce. Depuis l'election et le gouvernement Tsipras, c'est pire que jamais ! La guerre imposée par l'UE à la Grèce est aussi une guerre médiatique. Comment lutter efficacement ? C'est tout le problème .

J'ai profité de cette interruption pour revisiter les quelques 500 articles que j'ai utilisé, depuis 2010,  pour les besoins du blog. Ca m'a pris 3 mois, mais je ne le regrette pas.La conclusion de cette étude est sans appel. La Grèce contemporaine est victime d'un mythe négatif très puissant, qui a été réactivé en 2009.

Ce mythe produit des croyances, des représentation, des attitudes très difficiles à combattre frontalement. Et surtout, ce mythe rend l'argumentation rationnelle inopérante. ( Si cette reflexion intéresse certains d'entre vous, je me ferai un plaisir de  leur envoyer).Ce que j'ai depuis 5 ans n'a peut être pas servi à grand chose...

Fort de ce constat, j'ai décidé de transformer kafenio en blog de combat contre l'oligarchie néo libérale qui sévit partout en Europe, ses désastres et surtout ses mythes. Je vais faire ma guerre personnelle, tout seul, comme un grand ! Je ne renonce pas à la défense de la Grèce, mais pour ça je vais utiliser Facebook.

A PARAITRE PROCHAINEMENT

- Le passé trouble d'Angela Merkel.

            Part 1 : Quelle était belle ma RDA...

            Part 2 : Le complexe d'infèriorité/supériorité d'Angela

- Moscovici, l'apparatchik promu commissaire politique

 

 

 

 

 

 

Posté par gillesbenichou à 18:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Le gouvernement Grec : vive l'excédent primaire !

colosse1

                                                                                                                                 Le colosse de Rhodes.Sergio Leone.

Eurostat devrait confirmer le montant de l'excédent budgétaire primaire.Le gouvernement espère que que cet excédent démontrera que le programme d'ajustement budgétaire 2013 auquel il s’est engagé, était une bonne décision...

churchill

La victoire en chantant...

" La confirmation de l'excédent , que le gouvernement estime à 1,5 milliards d'euros, agira également comme un déclencheur pour les pourparlers entre la Grèce et ses prêteurs sur l'allégement de la dette. C'est également un élément clé de la stratégie du gouvernement à l'approche des élections européennes du mois de mai.

Le premier ministre Antonis Samaras et vice-premier ministre Evangelos Venizelos sont certains que la promesse de discussions sur la dette publique grecque est une justification de leur ligne de conduite.La coalition espère mettre à profit ces développements, ainsi que les premiers signes de croissance attendue plus tard cette année, comme la preuve que la Grèce commence à sortir de sa crise et de mettre l'ère d'austérité budgétaire et les réformes structurelles imposées par ses prêteurs derrière elle."              E kathimerini.

"Nous prévoyons d'ici à 2015 que nous n'aurons pas seulement un excédent primaire, mais que nous allons avoir un excédent budgétaire.Cela signifie que nous pourrons nous-mêmes payer notre dette, sans aucun  emprunt. Il y a très peu de pays européens qui le font aujourd'hui." Interview de Samaras à Bloomber

 

gr ecoLe fardeau reste lourd.

La situation économique reste calamiteuse, Chômage de plus de 27% ( méfiance avec ces statistiques, ici tout le monde, ou presque, travaille), baisse de 30% du revenu disponible depuis 2008 (c'est vrai, mais les prix ont sensiblement baissé, c'est pourquoi la société Grecque est toujours debout !).Des économistes ont estimé que le dernier emprunt, "réussi" avec un taux de 4.75%,reste très élevé par rapport à ceux des autres pays européens.Ca n'est pas encore gagné.

Dailleurs,SYRIZA a déclaré que le nouveau protocole d'accord entre la Grèce et ses prêteurs entraînerait des pertes d'emplois supplémentaires et de salaires dans la fonction publique. "Les célébrations sur l'excédent primaire, avant les élections... ne doivent pas cacher l'avenir que Samaras et Madame Merkel ont en magasin pour le peuple grec," a déclaré le parti d'opposition.

 

Posté par gillesbenichou à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,